Quel type de vitrage choisir ?

Il existe dans le domaine du bâtiment et de l’extension de maison, un grand nombre de vitrages de véranda plus ou moins utilisés pour des questions d'isolation, d'esthétique ou de sécurité.

Un bon vitrage pour isoler la véranda

quel vitrage choisir pour votre véranda

La baie vitrée d’une véranda, c’est ce qui fait son charme bien sûr. Luminosité, impression d’espace, ouverture sur l’extérieur… Autant d’atouts qui séduisent les particuliers et professionnels. Mais pour assurer la protection, l’isolation et l’esthétisme de cette nouvelle pièce, il faut bien choisir la vitre d’une véranda.

D'un point de vue isolation thermique, le premier type de vitrage isolant fut le double vitrage. Il s'agit de deux feuilles de verre séparées par un espace hermétique appelé également « lame d'air ». Une autre amélioration consiste à remplacer l'air par des gaz ayant à la fois une conductivité thermique plus faible et une masse volumique plus élevée afin de limiter la convection. En pratique, on utilise régulièrement l'argon.

Le développement des techniques de dépôt de couches sur les vitrages de véranda a permis de franchir un pas déterminant dans la qualité d'isolation thermique des vitrages. La pose d'une couche métallique sur le vitrage permet d'obtenir un vitrage appelé à faible émissivité, à isolation thermique renforcée. Les vitres de la véranda sont donc parfaitement isolées et vous permettent de profiter de votre pièce en été comme en hiver.

La baie vitrée d’une véranda : un atout esthétique pour une maison

Bien isoler avec le vitrage de sa véranda

Côté esthétique, le vitrage de véranda offre une multitude de possibilités. Cette extension de maison peut être conçue avec des types de vitre très variés. En effet, le vitrage peut être :

• clair, la plupart du temps choisi lors d'un projet de véranda

• imprimé, avec un dessin sur une ou deux faces

• mat, partiellement ou intégralement

• sablé, doté de motifs uniformes ou en multi-relief

Il peut également être décoré de petits bois ou de cintres en aluminium de la couleur de la véranda par exemple, intégrés dans le vitrage.

En termes de sécurité, les questions suivantes peuvent se poser :

• la protection des personnes contre le risque de blessures

• la protection des biens et la sécurité contre l'effraction.

Seul 2 types de vitrages de véranda satisfont aux exigences citées ci-dessus : les verres trempés thermiquement ou les verres feuilletés. Le verre trempé est un verre passé au four et brutalement refroidi. Cela renforce sa résistance aux chocs et aux variations de température. Il présente un avantage côté sécurité, s'il se brise, il ne se brisera qu'en tout petit morceaux, il sera donc moins dangereux. Le verre feuilleté est quant à lui un assemblage de deux feuilles de verre enserrant entre elles un certain nombre de films PVB (polybutyral de vynile) qui sont des retardateurs d'effraction.

A vous maintenant de choisir le type de vitres de véranda pour laisser entrer la lumière chez vous en toute sécurité.