• Composition

Que mettre au sol dans une véranda?

Le sol d’une véranda doit être choisi autant pour son aspect esthétique que pour ses côtés pratiques. Entretien, durabilité, réaction au soleil… Suivez tous nos conseils pour un sol de véranda qui correspondra à vos besoins.

Quelles sont les qualités requises pour un sol de véranda ?

Tout d’abord, votre sol doit être bien isolé. Ceci évitera les remontées d’humidité et vous permettra de profiter de votre véranda en toute saison.
Gardez en tête que la véranda est une transition entre l’intérieur et l’extérieur. Il est donc possible que des chaussures sales ou humides viennent la salir. Surtout si vous avez des enfants ou des animaux. Pour le côté pratique, optez pour un sol facile à nettoyer. S’il est en plus résistant aux chocs et aux rayures, vous aurez l’esprit tranquille pour de nombreuses années.
Soyez également attentif au fait qu’il soit traité contre l’humidité (pour les chaussures mouillées) et protégé contre la décoloration liée au soleil. 

Comment choisir la couleur du revêtement de sol dans la véranda ?

La plupart du temps, il vous sera conseillé d’opter pour une teinte de revêtement de sol qui reprend celle de la pièce mitoyenne à la véranda. Vous éviterez ainsi les contrastes trop importants.
Néanmoins, si vous souhaitez retenir la chaleur dans la véranda, vous pourrez aussi privilégier un sol sombre. Les coloris marron, ocre ou brique peuvent améliorer jusqu’à 20 % les apports thermiques. À éviter toutefois si votre véranda est exposée plein sud.
Les tons clairs, eux, augmenteront la luminosité de la pièce, mais laissez de côté le blanc, qui pourrait vite s’avérer éblouissant et salissant.

Quel type de revêtement poser dans une véranda ?

Certains matériaux s’imposent plus que d’autres dans les vérandas. Depuis quelques années, le béton ciré est ainsi devenu populaire. Très pratique, il se nettoie d’un simple coup de serpillière. Vous le trouverez en version cirée, lissée, vernie ou patinée, et dans de nombreux coloris. Le béton s’adapte aux changements de température en absorbant la chaleur de la journée pour la restituer la nuit (et la fraîcheur de la nuit est redistribuée durant le jour).
Le bois reste très apprécié, pour sa chaleur, tant visuelle que tactile. Pour mieux le protéger, vous le préférerez en finition vitrifiée. Le bois massif ou le parquet stratifié sont des options qui restent souvent choisies, en pose collée ou bien flottante. Pensez juste à vérifier leur niveau de résistance.
Pour un choix plus écologique, vous pouvez aussi opter pour du liège, du jonc de mer ou du bambou.

Peut-on mettre du lino dans une véranda ?

Très résistant et économique, le sol souple, comme le linoléum, trouve également sa place dans la véranda. Ce sol, aussi appelé PVC ou vinyle, est étanche et isolant. Il se pose facilement, grâce à des versions sous forme de rouleau ou de lames clipsables (comme le parquet).
Les lames PVC rigides résistent aussi bien à l’eau qu’aux UV : elles ne bougeront pas, même avec des variations de température et d’humidité. Certaines d’entre elles assurent même l’isolation phonique !
Pour encore plus de confort, vous pouvez aussi poser des tapis sur la dalle existante. La moquette est déconseillée, car peu facile à entretenir, mais un joli tapis installé sous la table du coin salon ou au pied d’un fauteuil rendra votre véranda encore plus cosy.